publisurf.com
Image default
A savoir

Les personnalités de RTL témoignent – Le mal de dos, le mal du siècle

Maria Del Rio, animatrice sur Radio Contact

J’ai mal au dos depuis quelques années déjà, essentiellement au niveau des cervicales et des trapèzes. C’est surtout lorsque je vis de gros coups de stress ou que je cours contre la montre. De ce fait, j’attrape de mauvaises habitudes : j’ai tendance à mal me tenir pour soulager la douleur alors que cela provoque juste l’inverse. Et c’est un véritable cercle vicieux !

Je soigne ma dorsalgie et mes douleurs au cervicales en allant chez un kinésithérapeute, mais j’essaie d’éviter cela un maximum, car mon rêve serait de trouver le kiné qui masse bien et qui ne « parle » pas, afin que la détente soit complète ! (Rires) Il n’y a rien qui m’énerve plus que quelqu’un qui vous masse, et qui commence à raconter ses anecdotes d’étudiant ou ses dernières vacances, alors que j’ai envie de me décontracter et que je n’ai absolument pas envie de parler ! A bon entendeur….

Sophie Pendeville, animatrice sur RTL TVI

Cela fait un bon moment que j’ai mal au dos. J’ai essayé de trouver des solutions comme changer de matelas, mais il va falloir qu’un jour où l’autre je me décide à aller voir un médecin. Faute de temps, je remets souvent la consultation à plus tard, cependant c’est quelque chose que je vais faire très prochainement ; Car quand on porte des talons ou que l’on reste toute une journée debout, j’ai l’impression que mon dos va se briser en deux.

La douleur s’alterne, une fois c’est le haut, une fois c’est le bas mais j’ai plus souvent mal en bas. J’ai d’ailleurs acheté un matelas soi-disant « super top » en souhaitant ne plus jamais souffrir mais apparemment je n’ai pas choisi le bon, donc j’ai un matelas à vendre. (Rires) Concernant ma dorsalgie, j’avais davantage mal quand je travaillais comme barmaid à l’époque. J’avais l’impression d’avoir des plaques de fer et d’être complètement bloquée. Mais, je ne m’applique absolument pas de pommade, à la limite je fais des exercices par terre pour le bas du dos où je m’allonge et je me recroqueville en tirant mes genoux vers la poitrine pour me détendre. J’ai eu un accident il y a 3 ans et je me demande si mon mal n’est pas dû à cela aussi…Je pense que je vais aller voir un ostéopathe chiropracteur pour me remettre le dos droit !

Patrick Weber, chroniqueur royal à RTL

Cela fait plus ou moins 10 ans que j’ai mal au dos. La première fois que cela m’est tombé dessus je me suis demandé ce qu’il m’arrivait. Je me rappelle d’une crise assez importante à Disney Land Paris et j’ai eu comme un coup de poignard dans le dos. Ce fut ma première crise de sciatique avec mon problème d’hernie discale. Apparemment j’aurais fait du sport de façon anarchique sans véritable suivi. On s’est rendu compte que j’avais une triple hernie discale dont une qui est résorbée !

Ce qui est difficile c’est qu’on entend plein d’avis autour de soi et tout le monde à son avis sur la question. Donc, certains t’envoient chez l’ostéopathe, ou chez le kiné, ou encore à l’Ecole du dos. Certains disent qu’il faut se faire opérer, pour d’autres il faut faire des injections etc. J’ai tout entendu. Il faut donc faire des choix ! J’ai commencé par l’ostéopathie et cela c’est mal passé, car c’était un ostéo assez violent. Quand j’ai eu ma première crise, l’hôpital m’a dit d’arrêter les manipulations trop brutales. J’utilise aussi des anti-inflammatoires et des injections.

Maintenant, c’est  « kiné » : c’est la troisième fois que je tente un kinésithérapeute et je viens de tomber sur un kiné qui me fait du bien ! Bien que ce soit des exercices et que ce ne soit pas drôle, puisque j’espérais qu’il me masse. Mais ce qui est le plus triste quand on a mal au dos, c’est de tout arrêter ! Or, le mauvais mouvement peut survenir partout ! Une fois en venant à BelRTL, je n’ai même pas pu m’asseoir sur le siège, car j’avais tellement mal. Pour l’instant, je passe 2 ou 3 jours au lit et je m’en sors toujours. Mais ce qui est fou c’est que les avis des médecins changent aussi à ce niveau-là.

Dans le temps, on disait qu’il fallait se reposer, maintenant on nous dit qu’il faut se bouger. Et je pense que le stress et la fatigue n’y sont pas pour rien. Mais, il faut surtout un bon matelas. Là encore c’est une question de tendance. A l’époque, il nous disait que le dur était bon et maintenant plus ! Donc on ne sait plus trop quoi suivre. En tout cas, quand je suis en direct, assis pendant un long moment avec le stress conjugué au mal de dos, ça fait très mal ! Pour le moment j’ai toujours refusé l’opération. Quand il n’y a pas d’autre solution, il faut passer par là, mais en ce qui me concerne je suis indépendant et si je me faisais opérer, je devrais marquer un temps d’arrêt. D’autre part, il y a la moitié des gens autour de moi qui se sont fait opérer et qui ne sont pas satisfaits. Pour conclure, je trouve dommage qu’on n’enseigne pas aux plus jeunes à gérer son corps ! Car à partir du moment où ça commence, il faut apprendre à vivre avec et à changer de comportement au quotidien.

6394

Autres articles

Je mets de l’ordre dans ma vie !

Irene

Santé : votre nez peut vous dire ce qui ne va pas

Irene

3 idées de coiffures rapides et faciles à réaliser le matin

Irene

Les signes qui prouvent que vous plaisez à une femme

Irene

6 astuces pour tenir votre langue en début de grossesse

Irene

Passer du temps à la cuisine augmente le risque de maladies cardiovasculaires

Irene