publisurf.com
Image default
A savoir

Les phtalates seraient liés aux fausses couches

Une étude de l’université de santé publique du Michigan a révélé que les phtalates étaient un véritable danger pour les fœtus.

Les phtalates

Les phtalates sont des substances chimiques présentes quasiment partout : dans des plastiques (rideaux de douche etc.), des parfums (déodorants etc.), des boissons, des produits de beauté (shampoings, savons etc.), des produits de consommation du quotidien, des objets pour enfant, des revêtements de sol, des peintures etc. On produit environ 3 million de tonnes de phtalate par an dans le monde. Certains phtalates sont des perturbateurs endocriniens utilisés pour rendre les emballages plastiques plus souples. Ils sont déjà connus pour être néfastes à l’appareil reproducteur mâle du rongeur.

L’étude

L’étude a été menée auprès de 304 femmes résidant en Chine, séparées en deux groupes. Le premier était constitué des 132 femmes ayant subi une fausse couche. Les 172 femmes du second groupe étaient enceintes et en bonne santé. Les chercheurs ont analysé les urines de ces deux groupes. 5 types de phtalates différents ont été détectés dans plus de 95% des échantillons d’urine avec des taux de concentration différents. Ainsi, un lien a été établi entre fausses couches et fort taux de trois phtalates, en particulier entre la troisième et la treizième semaine de grossesse.

Même si les résultats ne sont pas suffisants et que davantage de recherches sont nécessaires, il est conseillé aux femmes enceintes d’éviter tout contact avec ces trois composés toxiques :

• Le phtalate diéthyle (DEP) : présents dans certains parfums, déodorants, produits cosmétiques pour les cheveux et le corps et savons.
• Le phtalate di-isobutyle (DiBP) : présents dans certains vernis à ongle, matériaux explosifs, laques.
• Le phtalate dibutyle (DBP) : présents dans certains parfums, déodorants, fixatifs pour cheveux, vernis à ongles et insecticides.

De plus, d’autres études antérieures avaient associé les phtalates à l’asthme ainsi qu’à la naissance prématurée des bébés.

Pour diminuer les risques de fausses couches, évitez donc les phtalates dans votre quotidien.

Sources : La dépêche, ACS, Wikipédia, Environmental Science and Technology.

3684

Sommaire

Autres articles

L’importance des repas en famille

Irene

Les produits alimentaires les moins chers sont-ils moins bons ?

Irene

De l’oxyde de graphène pour les nouvelles générations de batteries et supercondensateurs

administrateur

Les moustiques nous envahissent : comment éviter les piqûres ? – Ces insectes qui pourrissent notre été !

Irene

Pourquoi est-il devenu indispensable d’avoir un compost chez soi ?

Irene

Les bars à thèmes arrivent (enfin !) chez nous

Irene