publisurf.com
Image default
A savoir

Peut-être une nouvelle piste pour traiter la dépression

La dépression est une pathologie qui touche de plus en plus d’individus. Il n’existe pas vraiment de traitement efficace. Une étude américaine révèle que les personnes dépressives perçoivent moins bien le jaune et le bleu : peut-être une nouvelle piste.

La dépression, une maladie sérieuse

La dépression est l’une des souffrances les plus communes actuellement. Le risque de présenter une dépression majeure au cours de sa vie varie de 10 à 20% chez les femmes et de 5 à 12% chez les hommes. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), dès l’an 2022 la dépression risque de devenir la deuxième cause de mort.

Les éléments déclencheurs sont divers et variés et parfois très surprenants : le retour de vacances, la cigarette, les maladies liées à la thyroïde, le manque de sommeil, l’addiction à Facebook et aux autres réseaux sociaux, la fin d’un film ou d’une série, l’endroit où l’on vit, des possibilités trop nombreuses face à un choix à faire, le manque de poisson dans son alimentation, les médicaments, etc.

Cette maladie suscite diverses questions et préjugés. On pense communément qu’être dépressif signifie s’apitoyer sur son sort et être faible de caractère. La particularité de la dépression est en fait que les sentiments négatifs persistent et résistent. Il y a différents degrés : cela va du découragement léger au désespoir profond.

La pathologie dépressive engendre des troubles du sommeil, de l’appétit, une perte d’énergie, un ralentissement, une baisse de la concentration ainsi que des sentiments de culpabilité.

Dans 15 % des cas, des pensées suicidaires traversent l’esprit de la personne qui a perdu tout espoir en la vie.

Quand «broyer du noir» prend tout son sens

Quand on est déprimé, on dit souvent que l’on «broie du noir» ou encore que l’on voit «du noir partout». Ces expressions sont en fait à prendre à la lettre.

Des chercheurs de l’université de Rochester ont découvert que les personnes tristes, mélancoliques ou dépressives perçoivent moins bien les couleurs que les autres et sont plus sensibles aux nuances de gris.

Pour cela, ils ont analysé 127 participants. Ces derniers ont regardé, un par un, un court métrage triste ou bien un stand-up comique. Ensuite, on leur a demandé d’observer successivement 48 cartons de couleur et d’en noter l’intensité (rouge, jaune, bleu ou vert).

Les individus qui venaient de ressentir des émotions tristes ont moins bien perçu les couleurs situées entre le bleu et le jaune, par rapport aux autres personnes. Aucune différence n’a été notée en revanche concernant les couleurs rouge et verte.

Les couleurs, les tatouages … de nouvelles pistes pour atténuer la dépression ?

«Nos résultats montrent que l’humeur et l’émotion peuvent affecter la manière dont on perçoit le monde autour de nous» déclare le psychologue docteur Christopher Thorstenson, principal auteur de cette étude. «Nous avons été surpris à quel point la répercussion était spécifique. La couleur était seulement perturbée sur l’axe bleu – jaune», précise-t-il. «Nous n’avions pas prédit une découverte aussi spécifique, bien que cela puisse nous donner des indices quant à la raison de cette répercutions au sein du fonctionnement des neurotransmetteurs», se réjouit-il. «Ces travaux pourront peut-être permettre, à terme, une meilleure prise en charge des personnes atteintes de dépression», conclut-il.

En attendant, les personnes atteintes de dépressions échangent sur internet. Un tatouage permet désormais d’afficher et de lutter contre la dépression : le point-virgule. Bekah Miles (âgée de 20 ans) a décidé d’alerter l’opinion publique sur cette pathologie en se faisant tatouer «I’m fine» sur la cuisse : «Je vais bien». Lorsqu’elle regarde le tatouage, d’en haut, il est alors écrit «Save Me» : «Sauvez-moi». Le 23 août elle publie la photo de son tatouage sur Facebook. Dans sa publication qui a été partagée un peu moins de 400 000 fois, elle écrit notamment que «la santé mentale n’est pas un choix».

Espérons qu’un jour, ces nouvelles pistes permettront de soigner cette indigestion de la vie.

Sources: Top santé, Psychological Science et Huffingtonpost

6391

Autres articles

6 astuces pour tenir votre langue en début de grossesse

Irene

5 boissons qui vous feront oublier le verre de lait

Irene

Top 5 des exercices pour raffermir vos cuisses

Irene

Astuces pour une cuisine rangée … et stylée !

Irene

8 idées coquines à tester sous la couette

Irene

J’adopte un chien, quel matériel me faut-il ?

Irene