publisurf.com
Image default
A savoir

Des SMS aident à avoir une alimentation équilibrée

Les chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health (Etats-Unis) ont étudié un groupe de 246 adultes pour mesurer les connaissances nutritionnelles des participants et comprendre si les recommandations de la Food and Drug Administration (FDA, l’administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments) d’obliger les industriels à indiquer la valeur nutritionnelle des aliments étaient utiles.

Dans un premier temps, les scientifiques se sont aperçus que 56% des adultes sondés ne savaient pas que la FDA recommandait aux hommes adultes de consommer 2000 calories par jour.

« Les étiquettes qui fournissent les informations nutritionnelles d’un aliment ne servent à rien, si les consommateurs ne connaissent pas le nombre de calories nécessaires par jour, et qu’ils font fi du repère de 2 000 calories quotidiennes sur lequel ces étiquettes s’appuient », rappellent les chercheurs.

« Peu de gens disposent des connaissances nutritionnelles requises. Il ne suffit donc pas d’afficher le nombre de calories sur les menus », explique le responsable de l’étude Lawrence J. Cheskin, médecin et directeur du Johns Hopkins Weight Management Center à la Bloomberg School of Public Health dans l’état du Maryland.

La technologie pour avoir une meilleure alimentation

Ils ont dans un deuxième temps formé trois groupes de travail. Les deux premiers recevaient tous les lundis (le jour où les gens décident de prendre des bonnes résolutions) des informations nutritionnelles par SMS ou par mail et le troisième n’avait aucune recommandation.

Au bout d’un mois, les chercheurs ont à nouveau évalué les connaissances nutritionnelles des participants. Ils ont constaté que les adultes qui ont reçu des SMS prenaient davantage en compte les recommandations nutritionnelles de la FDA que les autres et qu’ils avaient modifié leur alimentation en conséquence.

« Connaître son « budget » calories pour la journée donne un contexte pour préparer des repas plus sains et faire des choix alimentaires plus avisés », explique le Dr. Cheskin.

« Les consommateurs peuvent utiliser la technologie comme un pense-bête. Les applications smartphones pourraient leur être utiles et leur permettre de faire des choix informés » conclut le dr Cheskin.

2688

Autres articles

Ajoutons une pincée de créativité avec la collection Hemsmak !

Irene

Pour mieux dormir, faites du sport !

Irene

Comment reconnaître les symptômes du cancer du sein ?

Irene

7 raisons qui prouvent que ça fait du bien de perdre du poids

Irene

La carte des boutons vous révèle la cause de leur apparition !

Irene

Quels sont les bienfaits du régime cétogène ?

Irene