publisurf.com
Image default
A savoir

Doit-on bouger quand les articulations font mal ? (VIDEO)

Petit rappel: arthrite, arthrose, c’est la même chose ?

Contrairement à l’arthrose, qui est une forme d’usure des articulations, les rhumatismes inflammatoires sont des maladies liées à une inflammation qui « abîme » les articulations.

Il s’agit généralement de maladies chroniques, c’est-à-dire qui persistent dans le temps. Il en existe de nombreuses formes qui diffèrent par :

  • L’âge de survenue des douleurs ;
  • La localisation du rhumatisme et le nombre d’articulations touchées ;
  • La durée des symptômes ;
  • Les autres symptômes associés (atteinte digestive, de la peau, des yeux, etc.).

Lorsque la cause du rhumatisme est une inflammation, on parle de rhumatisme inflammatoire. Il en existe de nombreux, l’arthrite étant le terme générique signifiant littéralement inflammation des articulations.

L’arthrite peut avoir de multiples causes et se présenter sous différents « tableaux cliniques« .

Les médecins distinguent donc plusieurs types de rhumatisme inflammatoire, dont voici les plus fréquents :

  • La polyarthrite, qui touche de nombreuses articulations.
  • La spondylarthrite ankylosante, qui touche surtout le bassin et la colonne vertébrale.
  • L’arthrite juvénile, qui survient chez les enfants.
  • Le rhumatisme psoriasique, qui s’accompagne de psoriasis.

Et oui, vous avez bien lu…certaines de ces maladies surviennent chez les enfants ! On est donc bien loin du cliché « maladie articulaire/vieillesse« .

Causes des rhumatismes inflammatoires

Les rhumatismes inflammatoires peuvent avoir plusieurs causes. Dans de nombreux cas, il n’y a pas une cause unique, mais plutôt un ensemble de facteurs favorisant la maladie :

  • facteurs génétiques ;
  • infections ;
  • maladies auto-immunes.

Alors, faut il faire du sport si on a mal ?

« Exercer une activité physique peut se révéler délicat avec une polyarthrite rhumatoïde (PR) ou une arthrite juvénile idiopathique (AJI) :

la douleur, en particulier les douleurs rhumatismales, et la fatigue peuvent être pénalisantes.

Toutefois, il est important de pratiquer une activité physique régulière pour maintenir souplesse et force musculaire. »

Vous l’entendrez dans la petite vidéo, il est important de bouger, non seulement pour les muscle,s mais aussi pour les articulations les tendons, les voies respiratoires…et le moral.

Nathalie et moi avions pensé à un petit cours sur une chaise et sur ballon. Des mouvements doux, de la mobilisation, et pourtant, ce niveau était déjà très costaud pour certains participants.

Le bilan de la journée fut tout de même fort positif!!! Et oui, malgré les efforts fournis au cours, les élève se sont redressés, on ressenti différemment leur corps et plusieurs nous ont parlé de l’immédiat bienfait de sentir, « moins raide ».

La clé est de sentir ses limites. Faites en fonction de vos douleurs, de vos possibilités.

Vous connaissez votre corps, acceptez ses limites; vous êtes là pour vous faire du bien. Avec l’aide de votre médecin, vous pourrez ainsi vous orienter vers des cours de gym posturale comme nous avions donnée par exemple ou encore vers la natation.

4070

Autres articles

Des idées pour rendre votre intérieur chaleureux et cocooning (VIDÉO)

Irene

Ces compliments qu’on aurait préféré ne pas entendre

Irene

Mon chat a disparu ! Comment le retrouver ?

Irene

L’alcool tue chaque année 3,3 millions de personnes dans le monde

Irene

J’adopte un chat, quel matériel me faut-il ?

Irene

Quelles sont les erreurs à ne pas faire pendant une fellation ?

Irene