publisurf.com
Image default
A savoir

La marjolaine et l’origan, deux calmants naturels

Dans le règne végétal, l’origan commun (Origanum vulgare L.) et la marjolaine des jardins ou marjolaine à coquilles (Origanum majorana L.) sont des « cousins ».

Deux plantes cousines aux vertus apaisantes

Ces plantes aromatiques herbacées poussent dans les lieux secs sur tout le pourtour du bassin méditerranéen. Elles appartiennent à la famille des lamiacées, comme le thym ou le romarin. Leurs tiges rougeâtres et leurs feuilles ovales se ressemblent beaucoup. Cependant, au moment de la floraison, des différences apparaissent, car il s’agit bien de deux plantes différentes.

Les petites fleurs roses de l’origan sont disposées en inflorescence au sommet des tiges. Mais, à l’état sauvage, on trouve aussi de l’origan vert, ou origan de Grèce, dont les fleurs sont blanches. Celles de la marjolaine, également de couleur blanche, semblent placées sur des sortes de « coquilles » formées par les feuilles, d’où son nom populaire.

Les Égyptiens s’en servaient pour embaumer leurs morts et, en fumigations, lors de rites religieux. Pline l’Ancien, naturaliste romain, les conseillait pour faciliter la digestion. Le célèbre herboriste Maurice Mességué, dans les années 1970, affirmait pour sa part que la marjolaine était l’un des plus puissants calmants à conseiller en cas d’insomnie et d’excitation due à la fièvre… ou à la passion amoureuse !

Précautions d’emploi

  1. Se laver les mains après avoir appliqué de l’huile essentielle d’origan : elle irrite la peau et les muqueuses. Selon la dose et la sensibilité de la personne, elle peut présenter une certaine toxicité pour le foie.
  2. Éviter tout contact entre l’huile essentielle d’origan et les yeux.
  3. Ne pas l’utiliser sans avis médical pendant la grossesse, l’allaitement, ni chez les jeunes enfants.
  4. Ne pas dépasser les doses indiquées et bien suivre les conseils d’utilisation.

Comment profiter de leurs vertus ?

Un cataplasme anti-inflammatoire

Ce remède de grand-mère soulage les douleurs dues à une inflammation aiguë ou chronique.

La recette : Mettre 100 g de sommités (parties aériennes) fleuries d’origan dans un linge propre. Placer le tout sur le couvercle d’une casserole contenant de l’eau bouillante.

Comment l’utiliser ? Une fois que le cataplasme d’origan est chaud, appliquer le linge sur la zone douloureuse, y compris sur le front ou les tempes, 3 ou 4 fois par jour.

Tisane apaisante

Elle permet aux nerveux et aux anxieux de retrouver le sommeil et de passer des nuits apaisées.

La recette :  Mettre 30 g de parties aériennes fleuries de marjolaine et 50 g de fleurs de tilleul dans 1 litre d’eau frémissante; Couvrir et laisser infuser pendant 5 à 10 minutes.

Comment l’utiliser ? Boire 1 à 2 tasses par jour, dont une le soir, 30 minutes avant l’heure du coucher.

Huile de massage antidouleur

Cette préparation atténue les douleurs articulaires et rhumatismales, en évitant les effets secondaires des médicaments.

La recette : Verser 100 g de parties aériennes fleuries de marjolaine dans 0,5 litre d’huile végétale de calophylle ; Laisser macé […]

Lire la suite sur Top Santé

6428

Autres articles

Ces freins psychologiques qui nous empêchent de maigrir

Irene

Tic et toc, sachez faire la différence – (Enfin) finies les (sales) manies !

Irene

Perdre du poids grâce au régime citron

Irene

Top 5 des astuces pour se rafraichir

Irene

Et si la meilleure confiserie du monde était le cuberdon !

Irene

La barre au sol, un outil idéal pour un corps délié et tonique (VIDEO)

Irene