publisurf.com
Image default
A savoir

Top Chef : Comment savoir si un fruit de mer est frais ?

Qui n’a jamais connu une mésaventure avec les fruits de mer ? Cela arrive d’attraper une indigestion quand on ne remarque pas qu’un fruit de mer est avarié. Pour éviter ce genre de petit accident, voici quelques conseils utiles pour savoir si vos fruits de mer sont frais.

Les moules, les huîtres et les coquilles Saint-Jacques

Le coquillage doit être difficile à ouvrir. La chair doit être bien ferme et elle doit se rétracter (se refermer) lorsqu’on la touche. Lorsque vous les lavez, ils ne doivent pas remonter à la surface de l’eau. Si c’est le cas, ne les cuisinez pas, car ils ne sont pas frais.

L’astuce des grands chefs avec les moules ?

Lorsque vous achetez des moules, cela arrive que certaines coquilles soient déjà ouvertes. Seulement, cela ne signifie pas qu’elle n’est pas fraiche. Pour savoir si elle est comestible, pincez-la avec vos doigts. Si elle reste fermée, c’est qu’elle est fraiche, si elle s’ouvre elle est avariée. Jetez-la immédiatement.

Les langoustines et les crevettes

Elles doivent être luisantes et frétillantes. L’odeur ne doit pas être forte, elle est faible ou presque inexistante. Vous pouvez également vérifier les yeux des crustacés. S’ils sont bien noirs et brillants, c’est qu’ils sont frais. Pour terminer, vérifiez si les muscles sont fermes. Si oui, pas de problèmes à signaler.

Les homards, les langoustes, les crabes et les araignées de mer

Lorsque vous les choisissez (vivants), vérifier qu’ils replient bien les pattes sous leur corps et que les yeux soient mobiles. Si vous hésitez entre deux crustacés (de la même taille), optez pour celui qui est le plus lourd.

Les céphalopodes (poulpes, seiches, calamars, etc.)

Soyez très attentif à la chair. Elle doit être ferme, de couleur blanc nacré et brillant. S’il y a des tentacules, elles doivent être résistantes. Si vous apercevez des taches de sang, vérifier si elles sont bien rouges. Si oui, cela signifie qu’il est bien frais. Quant à l’odeur, elle est présente, mais ne doit pas être désagréable.

N’oubliez pas de toujours consommer vos fruits de mer dans les 48h. Lorsque vous en achetez, vérifier toujours bien la date de conditionnement, le lieu d’origine et le numéro de conditionneur, car ils doivent obligatoirement être mentionnés sur le paquet.

Avec ces quelques conseils, vous ne risquez plus de tomber sur des fruits de mer avariés !

3115

Autres articles

Que faire en cas de brûlure ?

Irene

La marjolaine et l’origan, deux calmants naturels

Irene

Quelles sont les vitamines à consommer pour préparer son système immunitaire pour l’hiver ?

Irene

Nos sœurs nous rendent heureuses!

Irene

Maigrissons-nous vraiment en été ?

Irene

Lutter contre le stress pour maigrir – Le stress ? Connais pas !

Irene