publisurf.com
Image default
A savoir

Une grande découverte dans la lutte contre le cancer du sein!

Sylvie Degrelle, publié le 04 septembre 2015 à 11h53 Temps de lecture :

Les chercheurs du Télévie, à Liège, viennent de faire une grande découverte dans la lutte contre le cancer du sein.

C’est une première mondiale dans la lutte contre le cancer du sein. Les chercheurs Télévie de l’équipe du laboratoire de recherche sur les métastases du professeur Vincent Castronovo, à Liège travaillent depuis trois ans sur une forme très agressive de cancer du sein.

Le cancer «triple négatif»

Comme son nom l’indique, ce cancer présente plusieurs problèmes.

  • D’abord, aucun traitement ciblé n’existe pour lutter contre cette pathologie. En effet, pour les autres cancers du sein quand la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie n’ont pas fonctionné, il reste l’hormonothérapie. Ce traitement ne fonctionne pas dans le cas du «triple négatif».
  • Ensuite, le cancer du «triple négatif» produit davantage de métastases que les autres.
  • Pour finir, c’est un cancer plus agressif et plus rapide.

La découverte

Une particularité du cancer «triple négatif» a été découverte par l’équipe du professeur Castronovo : il empêche au corps de produire de l’asporine. Or, cette protéine joue un rôle de «mur protecteur» qui empêche les cellules cancéreuses de se développer et de se propager. Sans l’asporine, les traitements ont beaucoup moins de chances de fonctionner.

Chaque matin vers 8h20 sur Bel RTL, Sylvie Degrelle vous aide à prendre votre bien-être en main. Toutes les séquences sont à retrouver ici.

«L’interleukine est produite par les cellules cancéreuses et empêche aux cellules normales de produire de l’asporine», explique le Professeur Castronovo. Le cancer utilise l’interleukine 1 béta pour neutraliser l’asporine. Il suffit donc de bloquer cette interleukine pour que l’asporine joue son rôle de protection et que les traitements deviennent efficaces.

Une avancée rapide

La bonne nouvelle c’est que les médecins savent déjà bloquer l’interleukine dans le cadre d’une autre maladie : l’arthrite rhumatoïde. En d’autres termes, le traitement contre le cancer du sein «triple négatif» existe déjà et est en vente!

Il ne reste plus que quelques étapes : «démontrer que ce médicament fonctionne dans un modèle qui mime complétement le cancer du sein mais sur la souris, et montrer qu’on obtient véritablement l’arrêt de la progression de la cellule cancéreuse. On pense que ce sera le cas, et nos résultats préliminaires le suggèrent. On est très optimistes», se réjouit le professeur Vincent Castronovo. La fin de ces tests est prévue pour la fin de l’année 2016.

Cette découverte majeure et prometteuse n’aurait pas été possible sans les dons au Télévie.

4073

Autres articles

Cuisinez la viande comme un grand chef

Irene

Quels sont les aliments qui ralentissent le vieillissement ?

Irene

5 bonnes raisons de se mettre au rameur cet hiver

Irene

La danse du ventre développe l’estime de soi

Irene

10 raisons qui prouvent que c’est mieux d’être une fille !

Irene

Les bars à thèmes arrivent (enfin !) chez nous

Irene