publisurf.com
Image default
A savoir

Votre corps en dit long sur votre état d’esprit

Bien qu’ils puissent paraitre anodins, certains mouvements corporels vous trahissent en traduisant votre état d’esprit. En d’autres termes, vos gestes parlent pour vous et sont des plus significatifs parce qu’on ne les contrôle pas. Ce langage non-verbal de l’inconscient transmet un certain nombre d’informations et permet de partager ses émotions sans prononcer un seul mot. On vous apprend à décrypter ce dialogue.

La posture

La posture du corps révèle le caractère d’une personne. S’il est contracté, cela réfère à une soumission. Un mouvement qui porte le corps vers l’avant traduit une envie de partage et d’ouverture aux autres. Si au contraire, le corps se déplace vers l’arrière, alors il exprime une envie de fuite et une crainte. Si les bras et les jambes ne sont pas croisés, cela signifie que la personne est détendue, qu’elle se sent bien. La distance entre deux corps est également éloquente. Elle apprend beaucoup sur la relation et la disponibilité entre deux personnes. Elle exprime la manière dont on se pense situé par rapport à quelqu’un d’autre, dans la société. Si la conversation est neutre, les interlocuteurs se placeront en angle. Si au contraire il s’agit d’une rivalité ou d’un échange de points de vue, alors elles se positionneront face à face. Une posture assise de trois quart sur un siège instaure une mise en confiance et une certaine décontraction, elle empêche toute confrontation agressive et favorise le compromis. Si une personne se lève et se place à face à l’autre, alors elle recadre la discussion dont elle devient maitre. Le dos courbé est, lui, signe de soumission et de manque de responsabilisation.

Les pieds et les jambes

Les pieds sont très bavards eux aussi. Ils sont l’une des parties du corps les plus sincères. Un moment de pression suffit pour que les pieds dandinent. En position assise, il n’est pas possible de contrôler les mouvements de nos jambes et nos pieds. Les personnes stressées bougent leurs jambes ou leurs pieds de manière rapide, sans s’en rendre compte. Il s’agit d’un automatisme révélateur de l’état psychologique de la personne à l’instant T. Croiser les jambes (et les bras) est signe de résistance, de protection ou de fermeture au monde qui nous entoure.

Les mains

Cette partie du corps est indispensable pour certaines personnes, qui ne peuvent exprimer un point de vu sans l’accompagner de gestes. Le mouvement des mains atteste un discours et informe sur sa spontanéité et sur son authenticité. Des mains figées expriment une maitrise totale du discours. Des mains qui s’éloignent du corps témoignent de la véracité d’un discours. En revanche, si elles restent proches du corps (voire en contact direct), cela indique un mensonge ou du moins, un malaise. Se gratter le corps est un signe d’impatience, d’exaspération, ou de malaise. Cela révèle une envie de passer à autre chose. Si une personne pose une question en se grattant la tête, alors elle est en train de chercher la réponse elle aussi. Si elle se frotte le menton, alors elle détient déjà la réponse mais n’est pas certaine. Si elle passe sa main dans son cou, elle a probablement déjà la réponse mais redoute la réaction de son interlocuteur. Une gestuelle saccadée ou répétée indique la pression, l’anxiété ; une tentative de cacher un malaise. A contrario, une personne tout à fait à l’aise prend son temps (boit tranquillement et fume lentement par exemple).

Les micro-caresses

Se lisser une mèche de cheveux avec ses doigts, se frotter les mains, se toucher le bout du nez, se ronger les ongles … autant de micro-caresses qui apaisent et indiquent un besoin de se rassurer. Il s’agit d’une petite aide pour se sentir bien, détendu. Pour certains, cette sensation se retrouve dans le fait de fumer une cigarette. C’est un moyen de déstresser avant un entretien, un rancart ou un examen.

Le visage

L’expression du visage traduit exactement ce qu’il se passe en vous. Les rides d’expression sont l’empreinte de vos émotions (joie, peur, colère). Une personne qui a beaucoup rit dans sa vie aura quelques rides au coin des yeux. Si elle s’est beaucoup souciée, énervée, ou interrogée, alors elle aura la fameuse ride du lion (ce roi de la jungle n’a, lui, pas l’air tendu d’ailleurs !). En ayant ressenti de la tristesse ou du mécontentement en masse au cours de sa vie, une personne aura de fortes rides près de la bouche. Des rides sur le front apparaitront chez les personnes plutôt peureuses. Néanmoins, certaines mimiques du  visage comme le sourire par exemple, sont fiable à 100%. Elles correspondent à des émotions anatomiques et donc, universelles.

Le regard

Ce n’est pas sans raison que l’on dit que « Les yeux sont le miroir de l’âme ». Cette partie du corps est la plus expressive. L’orientation du regard en dit beaucoup sur une personne. Lors d’une discussion, si le regard porte vers la gauche, alors il s’agit probablement d’un mensonge. S’il porte vers le haut, il indique un sentiment de déjà-vu. S’il est orienté vers le bas, il exprime des sensations et des émotions. La durée moyenne d’un contact visuel est de 3 secondes. Au-delà, cela signifie un fort intérêt. Moins, cela affirme un manque de confiance en soi et une peur d’être jugé. Si l’attention du regard est fuyante ou focalisée sur les détails de l’environnement, cela évoque de faibles capacités relationnelles.

Une vidéo d’analyses morphogestuelles :

Prenez donc les choses en main lors d’un entretien, ne laissez rien au hasard en maitrisant votre langage corporelle !

7304

Autres articles

Zoom sur les graines de chia

Irene

Top 5 des conseils pour un pique-nique réussi ! – Des vacances pour toute le famille !

Irene

La nouvelle tendance cet été ? Les poils colorés sous les aisselles !

Irene

Les 12 gestes écolo faciles à adopter pour la rentrée

Irene

5 idées pour un réveillon de dernière minute

Irene

Comment apprendre la marche en laisse à son chien ?

Irene