publisurf.com
Image default
A savoir

Le gluten, ennemi potentiel de l’intestin – La vie avec ou sans gluten?

C’est dans les céréales que se cache le gluten, un mélange de protéines nocif pour les personnes qui ne le tolèrent pas. L’intolérance se manifeste sous forme de problèmes digestifs : diarrhées, douleurs, ballonnements, … D’autres signes peuvent aussi se manifester : fatigue, douleur aux articulations et dépression. Pour les personnes atteintes, l’ingestion de gluten va provoquer  une inflammation au niveau de la paroi intestinale. Et si cette inflammation persiste et s’aggrave, cela aura pour conséquence d’abimer plus sérieusement la paroi, parfois jusqu’à une malnutrition même en mangeant normalement.  Le seul remède est d’éviter l’absorption de gluten. Sans cela, les risques d’anémie, d’ostéoporose ou de calculs rénaux augmentent considérablement. Certaines complications plus graves encore apparaissent parfois, n’ayant aucun rapport avec l’intestin, notamment l’arthrite, la neuropathie, l’infertilité, …

La difficulté du diagnostic

Diagnostiquer l’intolérance au gluten est difficile étant donné les nombreux symptômes possibles. Parmi les prédispositions à cette maladie, on épinglera l’hérédité puisqu’il semble qu’en ayant un membre proche de la famille intolérant au gluten, le risque de l’être également est de 10%.  L’intolérance au gluten peut survenir à n’importe quel âge dès 6 mois, lorsque l’on introduit des céréales dans l’alimentation des enfants.

Les aliments en question

Le gluten se retrouve dans les grains de plusieurs céréales : le blé, l’orge, l’épeautre et le seigle sont les plus courantes. On va dès lors retrouver le gluten dans des aliments da vie courante comme le pain, les biscuits, les pâtes et également dans les suces, les plats préparés, …

Il faut spécialement se méfier des produits de boulangerie, viennoiseries et pâtisseries car le gluten est souvent utilisé pour donner volume et élasticité aux pâtes. Même chose en ce qui concerne les sauces et plats préparés : le gluten y est employé comme liant ou épaississant. Si vous devez suivre une diète sans gluten, il vous faut apprendre à bien lire une étiquette car la moindre quantité de gluten peut endommager l’intestin. C’est là que la plus grande prudence s’impose car le gluten se trouve parfois dans des aliments que l’on ne soupçonne pas : fromages, charcuteries,  confitures, bière, gin, whisky, yaourts, mélanges d’épices, …

La personne intolérante au gluten devra donc supprimer tous les aliments contenant du gluten de son alimentation. Il faut alors préférer les aliments frais, le moins transformé possible comme les fruits et légumes, les viandes et poissons non marinés et non pané, les légumineuses et le soja, certaines farines (de maïs, de pomme de terre, de pois chiche, de soja) et certaines céréales (riz, millet, quinoa). Notons enfin que l’offre de produits « sans gluten » se diversifie, même en grandes surfaces.

3821

Autres articles

Les usages beauté du bicarbonate de soude qui vont vous faciliter la vie

Irene

Ces astuces beauté vont vous faciliter la vie

Irene

14 astuces indispensables pour réussir son épilation du maillot

Irene

Comment soigner une verrue naturellement ?

Irene

Ce que vos tics disent de vous et comment s’en débarrasser

Irene

Comment soulager votre mal de gorge naturellement

Irene