publisurf.com
Image default
A savoir

Peut-on décider d’être heureux ?

Toutes les excuses sont bonnes pour repousser le bonheur à plus tard : « Je serai heureuse quand j’aurais un travail« , « J’attends de signer mon CDI et à moi le bonheur ! » « Il ne me manque plus qu’un amoureux pour être heureuse » « Quand j’aurais enfin ma maison, je nagerais dans le bonheur » etc. Pourtant, « Le bonheur n’est pas une destination, il est un voyage » selon un proverbe bouddhiste. À trop vouloir vivre le bonheur, on passe à côté.

Au quotidien, le « Carpe Diem » est de mise

Chacun de nous est responsable de son état d’esprit et possède en lui toutes les ressources nécessaires pour être heureux. Notre bonheur dépend en fait de notre volonté quotidienne, il se travaille. Dans cette optique, être heureux n’est pas une décision à prendre un beau jour comme une résolution. Il s’agit plutôt d’un mode de pensée, de choix quotidiens, d’une philosophie qui consiste à vivre le moment présent, « sans aucun soucis »…

Autrement dit, profitez de la vie et de l’instant T car ensuite, il s’en va pour ne devenir qu’un souvenir. Dès le matin devant son miroir, il faut sourire ! « Hakuna Matata » : plus facile à dire qu’à faire ? Non, il suffit de gérer ses réactions et donc, son humeur et ses émotions de tous les jours. C’est un travail à réaliser pour garder l’esprit positif, être optimiste et trouver le bon côté de chaque chose. Le bonheur est donc un état accessible à tous.

Des cours de bonheur ?

L’université d’Harvard offre à ses élèves la possibilité de suivre des cours de « Bonheur« . Il s’agit d’explications et de conseils pour accéder à un bien-être quotidien. Le professeur se nomme Tal Ben-Shahar. En s’appuyant sur des bases scientifiques, il enseigne la façon dont il faut s’y prendre pour être heureux. L’attraction pour ce cours est immense. Il donne des conseils comme : s’autoriser à être humain, tenir un journal, faire de l’exercice, ne pas faire plusieurs choses en même temps. Selon ce professeur, il y aurait donc un apprentissage possible du bonheur.

Comment être heureux ? Quelle est donc la recette ? Rien n’est clairement défini. Le bonheur dépend de chacun. Néanmoins, quelques conseils peuvent vous être utiles…

La recette ? Gérer l’accord entre passé, présent et futur !

Pour être heureux il ne faut pas oublier le passé ni se morfondre dessus. Il suffit de garder les bons souvenirs bien précieusement. C’est simple : si vous avez déjà été heureuse professionnellement ou sentimentalement cela signifie que vous pouvez l’être de nouveau. Il faut savoir tirer profit de son passé, y compris de ses échecs. Pour ce qui est du présent, on ne doit pas rater une occasion de sourire et de profiter du bonheur immédiat. Il faut apprécier les choses simples. Pour le futur, il semble nécessaire de se programmer des petites envies, et de s’y tenir ! Attention, l’idée n’est pas de fantasmer sur des jours meilleurs mais plutôt de préparer son avenir le mieux possible. Pour cela, inutile de se fixer des objectifs irréalisables ni de rester dans une routine qui ne vous convient pas. Trouver le juste milieu pour appréhender votre futur au mieux.

Re-la-ti-vi-ser ! Et ne surtout pas se comparer

Être heureux c’est accepter que nous sommes humain et que parfois, ça ne va pas. Sur les réseaux sociaux les gens sont fiers d’afficher leur grand bonheur à la vue de tous, notamment des plus malheureux. Comme si ne pas être heureux en permanence signifiait avoir raté sa vie. Il est normal d’avoir des coups bas ! Être heureux ce n’est absolument pas afficher son plus beau sourire à chaque seconde. Il s’agit plutôt de savoir se relever et profiter des bons moments lorsqu’ils se présentent, mais certainement pas de les inventer en se créant une vie sur internet. Être heureux c’est aussi accepter que parfois, la vie n’est pas rose et tirer des leçons de ses mauvaises expériences. C’est surtout comprendre que nous sommes humains et que par conséquent nous devons faire face à des échecs, des coups bas, des variations d’humeur. Personne n’est pas parfait, personne n’est heureux en permanence, ne l’oubliez pas.

Le rôle de nos sens

Nous percevons le monde par le biais de nos cinq sens. Pour ressentir de la joie il parait donc nécessaire de se faire plaisir aux niveaux de l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût et la vue. Prenez donc le temps d’écouter vos musiques préférées, soyez à l’affût des bonnes odeurs, chouchouter votre peau et celle de votre partenaire, préparez-vous des bons petits plats et cédez à la tentation d’un bon restaurant de temps à autres et enfin, regardez un bon film, une expo ou encore feuilletez vos photos préférées régulièrement. Ces petits plaisirs succins, cette accumulation de satisfaction, amène au bonheur.

Et pour vous, si l’on pouvait décider d’être heureux, quelle en serait la recette ?

6779

Autres articles

40 choses à faire avant d’avoir 40 ans

Irene

Somnoler augmente les risques de mortalité! Comment éviter de s’assoupir?

Irene

24 heures dans la vie d’un bonnet E

Irene

Quels sont les bienfaits des couleurs sur notre vie ?

Irene

Les bénéfices du vélo en ville pour la santé seraient supérieurs aux risques

Irene

Comment faire face à la grippe saisonnière?

Irene