publisurf.com
Image default
A savoir

Somnoler augmente les risques de mortalité! Comment éviter de s’assoupir?

Vous avez mal dormi la nuit (chaleur, douleurs, discussion, repas qui s’est terminé tardivement…). Le lendemain, difficile de passer une après-midi entière au bureau ou ailleurs, sans somnoler un peu. Pourtant, vous devriez vous retenir, ouvrir bien grand vos yeux, prendre un café et attendre d’avoir la possibilité de faire une petite sieste ou de rentrer dormir (tôt cette fois-ci). En effet, une étude sérieuse l’affirme : somnoler augmente les risques de mortalité.

Qui sont les personnes touchées ?

Selon l’Institut National français de la Santé Et de la Recherche Médicale (INSERM), la somnolence des personnes âgées favorise les risques de mortalité. Un fait à ne pas prendre à la légère quand on sait que 60% des personnes de plus de 65 ans sont victimes d’une somnolence excessive durant la journée. L’étude, dirigée par Jean-Philippe Empana, a évalué les liens entre trouble du sommeil et mortalité chez les personnes âgées vivant à domicile.

Pendant deux ans (de 1999 à 2001) les chercheurs ont demandé à plus de 9 000 volontaires de trois grandes villes françaises (Montpellier, Dijon et Bordeaux) de bien vouloir noter la fréquence de leurs troubles du sommeil en répondant à un questionnaire simple. Leur mortalité a ensuite été observée pendant 6 années.

La somnolence excessive, régulière ou fréquente a été rapportée par 1 personne sur 5 au cours de cette étude. Les personnes âgées qui somnolent pendant la journée ont un risque de mortalité 33% plus élevé que les autres. De plus, 20% des personnes âgées interrogées utilisaient régulièrement un médicament pour mieux dormir.

Par conséquent, les chercheurs insistent sur la nécessité de surveiller les troubles du sommeil chez les personnes âgées.

En revanches, ces problèmes de sommeil aux conséquences dangereuses existent aussi chez les personnes plus jeunes, les adultes fêtards par exemple, mais pas que… «Une fatigue excessive, quel que soit l’âge, peut être un signe avant-coureur d’une maladie sous-jacente», confirme Yann Spivac, gériatre à l’hôpital Broca à Paris.

Comment éviter de somnoler ?

Si vous sentez que vous ne tenez vraiment plus et que vos yeux se ferment alors prenez une pause et faites une petite sieste. C’est ce que recommande le docteur Frédéric Saldmann. Il affirme que faire une sieste est très bénéfique pour la santé: cela favorise la créativité, l’attention et la mémorisation. Faire un petit somme est plus efficace qu’un café en cas de coup de mou. Il vaut mieux faire une sieste en début d’après-midi, de préférence pas directement après le repas ; attendez en moyenne une heure. Votre temps de sommeil ne doit pas durer plus de 20 minutes.

Loin de favoriser la mortalité, la sieste diminue les risques de maladies cardiovasculaires.

Surtout, évitez d’utiliser des médicaments même si vous avez du mal à dormir la nuit. Non seulement ils provoquent un sommeil de très mauvaise qualité mais en plus ils favorisent, entre autres, le développement de la maladie d’Alzheimer.

Petit rappel : il est extrêmement dangereux de s’endormir au volant. Si vous sentez que vous allez somnoler, arrêtez-vous le plus vite possible (sur une aire d’autoroute idéalement) et faites une petite sieste dans votre voiture. Il vaut mieux prévenir que guérir ! Un accident est si vite arrivé …

Quelques astuces pour ne pas somnoler au travail

Si vous êtes au travail mais que la fatigue prend le dessus au moment où vous devez impérativement être bien réveillée pour régler tous ces fichus papiers, alors essayez quelques astuces simples :

  • Aérez votre bureau : rien de tel qu’un peu d’air frais pour éviter de somnoler !
  • Rangez votre bureau : cela va vous faire bouger, pas possible de s’endormir !
  • Buvez régulièrement : hydratez-vous avec de l’eau et dégourdissez-vous les jambes en allant en chercher !
  • A midi, mangez un repas équilibré : de l’énergie, de l’énergie, de l’énergie ! Abat la somnolence.
  • Faites-vous une «to do list» : cela va prendre un peu de temps et vous concentrer, de quoi relancer votre énergie et votre envie de rayer toutes ces choses de la liste !
  • Prenez une pause : si vraiment vous ne tenez plus allez dormir 10 minutes, vous ne somnolerez plus pour le reste de la journée.

Si vous êtes fatiguée faites une petite sieste, même de 10 minutes, c’est toujours mieux que de somnoler !

Sources: ISERM 

6581

Autres articles

Nos jeunes sont de plus en plus myopes

Irene

Un taux limite de 0.2 g d’alcool préconisé chez les jeunes

Irene

Comment prendre soin de nos seins ?

Irene

Comment habiller la jupe parapluie

Irene

Je mets de l’ordre dans ma vie !

Irene

10 utilisations surprenantes du micro-ondes (vidéo)

Irene