publisurf.com
Image default
A savoir

Votre enfant souffre-t-il de TDA(H) ?

C’est un trouble déficitaire de l’attention. Parfois, on ajoute un H quand en plus de ce trouble l’enfant souffre d’hyperactivité. Il est principalement héréditaire et affecte certaines parties du cerveau. Celle de la concentration, par exemple.

Quelles sont les conséquences du TDA ?

Elles sont assez lourdes pour les enfants. Même s’ils travaillent beaucoup, ils peuvent avoir des difficultés à l’école, par exemple. Pascale de Coster, fondatrice de l’ASBL TDA/H Belgique précise qu’il est « important de ne pas dévaloriser l’enfant, au contraire, il faut l’encourager et le féliciter. L’idéal est d’aller voir un médecin spécialiste afin de découvrir pourquoi l’enfant rencontre des difficultés. »

Chaque matin vers 8h20 sur Bel RTL, Sylvie Degrelle vous aide à prendre votre bien-être en main. Toutes les séquences sont à retrouver ici.

Pour les parents, les enfants ou les enseignants concernés, il existe des brochures qui peuvent vous renseigner sur ce trouble.

Pascal de Coster, fondatrice de l’ASBL rappelle l’importance des rituels et des habitudes. Clara, 9 ans, a été diagnostiquée TDA(H) quand elle avait 5 ans et demi. À l’époque, l’école a conseillé à Magali de placer sa fille dans l’enseignement spécialisé. Elle a résisté et aujourd’hui s’en félicite. Elle admet que Clara réclame bien plus d’attention que les autres enfants. Magali précise qu’il est important de prendre son temps avec l’enfant et de tout planifier, car un devoir qui habituellement prendrait 30 minutes peut prendre une heure. L’enfant est rapidement distrait et il faut pouvoir l’aider afin qu’il se concentre à nouveau.

Clara est suivie par une logopède et un pédopsychiatre. Elle a aussi suivi des cours de psychomotricité et aujourd’hui tout va bien.

Il est important de savoir qu’on ne guérit pas de TDA(H), mais qu’on apprend à vivre avec. Les parents qui ont trop de difficultés avec leurs enfants utilisent souvent la rilatine. Même si aucune étude n’a été menée, le sucre (sucreries) serait vivement déconseillé, car il pourrait accentuer le trouble.

Notez qu’on estime à l’heure actuelle, qu’un enfant par classe est TDA(H) et que cela ne se guérit pas. Cela veut dire que l’on devient ensuite un adulte TDA(H).

Si vous pensez que votre enfant est concerné, ou si vous êtes un adulte TDA(H), nous vous invitons à vous rendre sur le site de Pascale de Coster, www.tdah.be et de commander l’une de ses brochures.

3907

Autres articles

Comment soulager et soigner un torticolis ?

Irene

4 choses que votre urine pourrait dévoiler sur votre santé

Irene

Quel sport pratiquer à partir de 50 ans ?

Irene

Comment éviter la gastro en été?

Irene

Faire des abdos pendant la grossesse ? (VIDEO)

Irene

Comptez jusqu’à 4 pour prendre les bonnes décisions

Irene